Pongo, Primaat de mon enfance

En 1971, mon père a acheté d’occasion un Primaat nommé Pongo, construit en 1965 par les chantiers A. et J. QUILLE à Dunkerque.

Au programme : ronds dans l’eau de Sète à Port Camargue, et croisières d’été vers La Londe les Maures et les iles d’Hyères.

J’en ai gardé de nombreux souvenirs émus…

Richard a acheté Pongo en 1978, il a beaucoup régaté (F-16433) sur l’étang de Thau avec un très joli palmarès.

Pongo a brûlé en 1997, a été restauré, puis a perdu sa quille sur l’étang de Thau.

Il termine tristement ses jours, abandonné sur la carreau du port de Balaruc.