A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

ZS 710 – Lyon

vends voilier quillard ZS 710 fabriqué à Dunkerque en 1966 par les chantiers Ziegler sur la base de plan VAN DEN STADT. Coque en contre-plaqué et roof polyester. Grand voile et génois état neuf. En état de naviguer bien qu’il reste quelques travaux intérieurs à prévoir.

Le bateau est au sec sur remorque et visible à Décines (Rhône).

ATTENTION : la remorque ne m’appartient pas et n’est donc pas intégrée à la vente. Elle peut en revanche permettre la livraison à voir avec son propriétaire qui en en fixera les conditions.

1er contact par mail. Prix à débattre autour du bateau. A votre disposition pour tout renseignement et photos complémentaires.

Lien vers l’annonce

Mise à l’eau de volja

Très cher(e)s amis,

Tout au long de ces deux dernières années, je vous ai parlé de mon projet nautique.

Et voilà, c’est maintenant fait, et je veux partager avec vous ma joie et ma fierté d’avoir finalisé mon projet et mis mon bateau -  volja - à l’eau mercredi 5 octobre 2011.

Un peu d’histoire :

  • en juillet 2008, je décide de naviguer à nouveau sur un voilier « Primaat », un chemin sans doute indispensable pour me reconnecter à mon histoire de vie. Je le souhaite « pur jus », authentique, mais renonce à restaurer le « Pongo » de mon adolescence, à la fois trop chargé émotionnellement et en bien triste état.

    Pongo aux beaux jours

Pauvre Pongo !

  • Mes recherches m’amènent à identifier « Dolfijn », un Primaat en parfait état magnifiquement entretenu par Louis Terra à Aalsmeer. Il est doté d’un lest court, comme c’est fréquent en Hollande. Simultanément, l’association Atelier des Voiles d’Antan du Léman (AVAL) dispose d’un lest long sur la rive française du lac. C’est décidé : je me lance !

Dolfijn

  • En novembre 2008, je ramène le bateau à Nernier et je le rebaptise « volja« , liberté et grands espaces… Les navigations d’hiver et de printemps m’ont bien convaincu de la beauté et de l’énergie puissante de ce plan d’eau d’exception.

Léman calme en avril

  • Mais le souhait de remettre ce primaat dans sa configuration « classique » est très fort. Voilà l’allure de Dolfijn avec son lest court, lors de sa sortie de l’eau en juillet 2009 :

C'est parti pour deux ans de travaux !

  • A partir de septembre 2009, je commence les travaux de modification qui me permettront de retrouver le dessin d’origine : principalement déplacement / création de varangues en lamellé-collé chêne-époxy, réalisation d’un nouveau safran et remplacement du tube jaumière. Des travaux longs et pénibles, sans grande motivation il est vrai, réalisés en plein vent à Messery, puis – une fois le lest déposé – à l’abri dans l’atelier de Chens-sur-Léman.

Création des nouvelles varangues

  • En mars 2011, la mairie de Nernier me confirme l’attribution de ma place de port. Nernier est un village superbe, un petit paradis sur le lac Léman. Cette nouvelle me transporte et me donne une motivation nouvelle et durable.
  • Grâce aux conseils des membres de l’AVAL – je remercie ici tout particulièrement Jean-François, Lionel et Jean-François pour leur aide précieuse -, volja est retournée à l’eau mercredi 5 octobre 2011.

Quelle ligne !

volja à flot, dans ses lignes !

Vous dire ma joie ?

bg ;-)

Vous retrouverez sur les pages de ce site les principales étapes de la transformation.

Envoyez !

Mercredi 5 octobre,

A 9 heures, Antony (que je remercie)  arrive avec son tracteur pour emmener volja à Messery.

C'est parti !

A peine le temps de mettre un couche d’antifouling sous la semelle, et le bateau s’envole déjà.

Grutage chez Léman Plaisance à Messery

Quelle ligne !

Comme dirait JF, je « psychote » à fond. Est-ce que le lest est correctement positionné et fixé ? Y aura-t-il des entrées d’eau ?

Pas de souci, voilà volja à flot, dans ses lignes !

volja à flot, dans ses lignes !

Et pas une goute d’eau dans les fonds !

Deux ans de travaux, beau cadeau pour mes cinquantans !

ps : un grand merci à François qui m’a prêté son moteur pour amener volja à Nernier, son nouveau port d’attache.

… et ses bas rouges !

1 tri co vert … 2 bâ cy rouge ….

Voilà, après le haut, volja peint le bas, avec primaire « Resolution Primer » et antifouling semi-érodage « StopMar », toujours chez Stoppani. La voilà fin prête à faire le grand saut !

Paré ?

Paré ?

… fixé le lest …

Opération délicate :

  • Lever le bateau de son ber

J'aime pas vraiment ...

  • Positionner le lest sous le bateau

A un gâteau près ...

  • Ajuster la quille à la forme de la semelle du lest (merci aux 2 JFs)

Voila qui est mieux, non ?

  • percer au diamètre 14 les nouvelles varangues aux cotes du nouveau lest. Pas facile, la varangue sous le pied de mat mesure 25 cm ! (merci JF).
  • Faire l’étanchéité entre la semelle du lest et la quille : les 2 JFs me proposent de faire ça à l’époxy (pas au Sikka)… On tente le coup !
  • Fixer le lest avec les boulons sur-mesure réalisés à façon (du beau boulot, pas donné) par les Ets Grayel à Pierre-Bénite.

Voilà, c'est collé et serré !

Un grand merci aux copains de l’AVAL qui m’ont aidé :  Alain, Pierrot, Philippe, et une mention spéciale à Jean-François et Jean-François !

volja a enfilé sa robe bleue …

Voilà, c’est fait : volja est d’un joli bleu marine.

Joli bordé bleu marine

Après 2 couches de primaire (Stoppani Sottofondo) et 3 couches de laque (Stoppani Clipper) le bordé est d’un beau bleu brillant, lisse, profond : superbe !

Réalisation du nouveau safran

Bon, c’est bien joli les dessins, mais il faut quand même s’y mettre…

Choix du bois

La mèche de safran ayant un diamètre de 30 mm, je choisis d’assembler 4 panneaux de CP marine d’épaisseur 15 mm :

  • les 2 plis centraux seront découpés pour emprisonner la mèche et les renforts
  • Les 2 plis extérieurs permettront la finition

Choix du matériau : contre-plaqué marine, Polydur tous plis moabi « Le plus dense, le plus dur et le plus résistant de tous les panneaux hydro, à réserver aux usages extrêmes », acheté chez Charles. Dimensions : 2,50 m x 1,20 m. C’est encombrant…

NB : il semble que Charles soit importateur (et pas producteur). Pour la réalisation de « sur mesure » avec une qualité au top, il y a La Boisserolle, producteur en Saône et Loire.

Préparation et collage

Les 4 panneaux sont découpé à la forme, reste à préparer les réservations pour noyer la pelle métallique.

Merci 1000 fois à Jean-François pour son impressionnante maîtrise de la défonceuse.

 

Enlever 2 mm à la défonceuse ... merci JF

Le reste est effectué à la scie sauteuse et à la râpe, les sur-épaisseurs étant marquées par pressions sur un papier carbone – particulièrement difficile à trouver… (on peut également le faire à la craie).

Réserver le passage des renforts

Avant de coller, il faut poncer à 40 pour ouvrir les pores du bois, et dégraisser / poncer la pelle inox (grain 40 + acétone).

Merci à Lionel et Jean-François pour leur aide précieuse pour le collage de l’ensemble :

  • Epoxy chargé pour le collage
  • Epoxy avec micro-ballons pour le remplissage

En tout 1,5 kg d’epoxy… Voilà à quoi ça ressemble en cours de collage :

La résine chargée de micro-ballons pour combler les "vides"

Pas mal de serre-joints, une bâche et un chauffage d’appoint (il ne fait que 12°C à l’atelier) pour réussir le collage.

Et voilà le travail après 24 heures de séchage :

 

Il n'y a plus qu'à "shaper"...

 

Shaper le profil

Alain est un artiste, qui a shapé plus de 650 planches à voiles, des foils de F40, … Il dessine à main levée un profil NACA parfait :

A main levée ... Chapeau bas !

 

Et également à la main, le rabotage :

Oui mais… L’artiste n’était pas très en forme ce jour là et le safran shapé n’est pas utilisable en l’état. Je devrai le refaire :(

Fixation du lest « long »

Voilà, j’ai terminé la confection de 3 varangues en chêne lamellé:collé (époxy) pour fixer le nouveau lest de volja. Les lames de chêne font 80 mm x 6 (ou 7, c’est selon) mm. Le plan indique 5 plis de 8 mm, mais ployer à 6 mm est plus confortable, surtout à l’avant où le profil est très « pincé ». J’ai respecté la hauteur > 40 mm.

Pour la dernière varangue, sous la descente, j’ai dû « raboter » la varangue en bois massif existante, pour que les boulons s’appuient au milieu de la nouvelle varangue.

J’ai une question concernant la fixation du lest à l’avant, dans la varangue qui supporte le tube d’épontille :

  • Est-ce c’est fixé avec des boulons traversants comme pour les autres varangues ?
  • Ou bien à l’aide de tirefonds ?

Le plan dit « boulons », mais ne montre pas les écrous au dessus de la fixation de l’épontille…

Extrait du plan 3-B : fixation du lest

Comme il y a 20 cm à percer à cet endroit, la réponse est d’importance ! Si vous aviez une photo pour que je me rende compte…

[Edit le 27 février)

Merci à Philippe qui m'a envoyé une photo de son "bac". Le lest est bien solidaire du pied de l'épontille, avec des boulons traversants, comme l'illustre la photo suivante :

Fixation du lest sur la varangue avant

Il n’y a donc plus qu’à percer … J’ai trouvé des mèches de charpentier (longueur 235 mm), pas trop chères, chez Debonix.

Heureuse nouvelle !

C’est fête aujourd’hui !

La mairie de Nernier vient de m’appeler, j’aurai une place au port – la 503 – à partir de mars !

Voilà 2 ans 1/2 que j’ai déposé ma demande, partout (Evian, Thonon, Sciez, Yvoires, Nernier) et c’est justement Nernier où je souhaitais le plus aller qui me donne accès en premier. Génial !

Annuaire des Primaat

N’hésitez pas à me communiquer les coordonnées de votre Primaat !

  • volja


Année : 1969
Port d’attache : Nernier (Léman)
Propriétaire : E. PRIMAAT

  • Manouchka

Année : 1966
Port d’attache : Genève (Léman)
Propriétaire : P. COTTET

  • Nemo (ZS710)


Année : 1965
Port d’attache : Argancy (Lorraine)
Propriétaire : P.

  • Proteus

Année : 196?
Port d’attache : Nieuport (Belgique)
Propriétaire : Laurent Gontier-Versailles

  • Restauration

Année : 196? – Chantier Quille
Port d’attache : En cours de restauration
Propriétaire : Philippe Piot (Arlon – Belgique)